Tout savoir sur la grand-place de Bruxelles

La Grand-Place est la principale place de la ville de Bruxelles. Elle est délimitée par les bâtiments des guildes, l’Hôtel de Ville et la Maison du Roi, et est mondialement connue pour sa richesse décorative et esthétique.

La Grand-Place est considérée comme l’une des plus belles places du monde (selon Victor Hugo, entre autres, qui a séjourné à Bruxelles). La Grand-Place de Bruxelles a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998. Vous vous sentez un peu perdu parmi toutes ces magnifiques façades ? Voici quelques indications pour vous aider à vous orienter dans le quartier.

Les façades côté Ouest

Les premières maisons se trouvent si vous vous approchez de la rue du Beurre dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Vous pourrez utiliser le wifi gratuit de Bruxelles sur la place.

Tout d’abord, celle de la Grand-Place, qui n’est autre que la Maison du Roi d’Espagne. Cette élégante demeure, qui était à l’origine la maison de la guilde des boulangers, est aujourd’hui un restaurant.

Puis, en allant vers la gauche, vous verrez les façades magnifiquement ouvragées des Maisons de la Brouette (corporation des graisseurs), du Sac (corporation des ébénistes et des tonneliers), de la Louve, de la Corne (corporation des bateliers), et du Renard (corporation des renards) (corporation des mercenaires). Une statue de Saint Nicolas se trouve tout en haut de celle-ci. Après une interruption de dix ans, elle vient d’être réinstallée. Enfin, la Tête d’or est la dernière propriété de l’angle.

Les façades côté Sud

L’hôtel de ville, l’édifice le plus emblématique de la place, est situé sur le côté sud de la place. Le bâtiment, la tour et la flèche de style gothique, qui surplombe la place, datent du 15e siècle. Au sommet, une statue de la même époque représente Saint Michel, le saint patron de Bruxelles. L’extension classique, qui consiste en trois ailes à l’arrière du bâtiment, a été achevée au 18e siècle.

La Maison de l’Etoile, avec son énorme arcade au premier étage, est située entre la rue Charles Buls et la rue des Chapeliers. Elle abrite le monument Everard t’Serclaes (un bas-relief en laiton que les touristes caressent en exprimant un souhait) et le monument Charles Buls. Viennent ensuite les Maisons du Cygne, de l’Arbre d’Or (corporation des tanneurs au XVe siècle, puis des tapissiers, et enfin des brasseurs depuis le XVIIe siècle), de la Rose et du Mont Thabor.

Les façades côté Est

De droite à gauche, on voit d’abord les Maisons d’Alsemberg et du Roi de Bavière.

La Renommée, l’Ermitage, la Fortune (corporation des tanneurs), le Moulin à vent (corporation des meuniers), le Pot à fer blanc (corporation des menuisiers), la Colline (corporation des sculpteurs, maçons, tailleurs de pierre et ardoisiers) et la Bourse constituent la Maison des Ducs de Brabant. Une webcam sur la façade vous permet de voir l’action sur la Grand-Place en temps réel ! La Maison de la Balance est la dernière à l’angle.

Les façades côté Nord

Les Maisons du Cerf, de Joseph et d’Anne, de l’Ange et de la Chaloupe d’Or (corporation des tanneurs) constituent le premier bloc. On trouve ensuite le Marchand d’or et les Maisons du Pigeon (guilde des peintres).

La Maison du Roi, qui se trouve dans la partie centrale de la place, est l’une des structures les plus emblématiques de la place. Construite au 13e siècle, la structure était autrefois un marché au pain. Le Musée de la Ville de Bruxelles est actuellement installé dans un nouvel édifice néo-gothique qui a été restauré au XIXe siècle selon les intentions d’origine. La statue originale du Manneken-Pis se trouve dans ce musée, entre autres choses.

Les Maisons du Heaume, du Paon, du Petit Renard et du Chêne, de Sainte Barbe et de l’Âne se trouvent ensuite entre les rues Flesh et Bread and Butter. Enfin, il y a la Maison de Notre Dame de la Paix dans le coin.

La Grand-Place est un site historique.

Mais la Grand-Place est aussi un lieu historique où se sont déroulés de nombreux événements marquants de l’histoire belge. L’Inquisition y a brûlé les premiers martyrs protestants, et les comtes d’Egmont et de Hornes ont été décapités. Au cours des nombreuses batailles, les habitations ont également été détruites et reconstruites. De ce fait, la place telle que nous la connaissons aujourd’hui est essentiellement l’œuvre d’une reconstruction de la fin du XIXe siècle.

La Grand-Place accueille des événements.

Aujourd’hui, les festivités sont encore plus nombreuses ! L’Ommegan en juin, puis le Festival d’été de Bruxelles, et enfin, tous les deux ans vers la fin du mois d’août, la construction d’un tapis de fleurs. Et c’est sur la Grand-Place que se tient chaque année le traditionnel marché de Noël.

Quand faut-il se rendre sur la Grand-Place ?

Elle est bien sûr toujours ouverte, mais le meilleur moment pour la visiter est tôt le matin, avant l’arrivée des foules. Le soir, les structures sont illuminées, offrant un spectacle brillant au public.

Pour s’y rendre : Le quartier est entièrement piétonnier, cependant les stations de métro sont facilement accessibles à pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.