Top 7 des plus beaux bâtiments de Bruxelles

Derrière ses allures provinciales, Bruxelles cache une capitale européenne de premier plan, tant sur le plan institutionnel que culturel. Bruxelles conserve sa bizarrerie et sa créativité, ce qui en fait une ville où l’on ne se lasse pas et où les visiteurs sont accueillis avec de nombreuses surprises. Ses monuments, de l’hôtel de ville au Manneken Pis en passant par l’Atomium, constituent un ensemble diversifié, à l’image de la ville elle-même.

La Grand Place

La Grand Place, un ensemble architectural étonnant avec un hôtel de ville imposant et des façades gothiques magnifiquement peintes, est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Manneken Pis, non loin de là, arborant effrontément ses nombreux costumes, est assez peu connu, mais sa réputation a grandi au point qu’il est devenu un monument à part entière !

Il faut prendre le temps de flâner dans Bruxelles pour se faire une idée de la ville et apprécier sa diversité. Le quartier du Sablon et les musées du Mont des Arts, l’avenue Louise et Ixelles à la mode, le quartier populaire des Marolles, l’étrange Atomium, le parc du Cinquantenaire, ou le quartier de l’Europe sont au programme…

Outre les visites, il y a d’autres aspects de la ville à découvrir, comme les magasins, les spécialités belges, les célèbres friteries, l’ambiance générale, la convivialité, les idiomes belges… Bruxelles est également réputée pour être une capitale jeune et dynamique, avec une vie nocturne animée : la bière coule à flot dans les pubs, et il y a toujours une grande variété de boissons parmi lesquelles choisir.

Enfin, le plus grand avantage de Bruxelles est qu’elle n’est qu’à une courte distance : en un rien de temps, en voiture, en covoiturage ou en train, vous pouvez vous retrouver au cœur de la Grand Place, pour un week-end ou plus d’exotisme…

Le Palais de Justice

Ses 26 006 m2 de surface au sol le rendent particulièrement remarquable dans la métropole. Pour le mettre en perspective, la basilique Saint-Pierre de Rome est plus petite de 4 000 mètres carrés. Des foules se sont rassemblées pour voir cette construction, qui était à l’époque le plus grand édifice d’Europe, inaugurée le 15 octobre 1883 en présence du roi Léopold II. Étonnamment, le Palais de justice de la ville de Bruxelles est toujours considéré comme l’une des plus importantes structures en pierre de taille jamais construites. De nombreuses intrigues politiques, machinations et aventures techniques et artistiques ont entouré son développement.

Le Palais de justice, une structure imposante d’inspiration antique qui domine la ville basse, a été construit au sommet de la colline du Galgenberg par l’architecte Joseph Poelaert entre 1866 et 1883. Le Palais de justice, avec ses proportions massives de 26 000 m2, 160 mètres de côté et 104 mètres de hauteur, est l’un des plus grands monuments du XIXe siècle en Europe. Il est même plus grand que la basilique Saint-Pierre de Rome, et les habitants des quartiers inférieurs de la ville le surnomment « le mammouth ». Son style éclectique, qui s’inspire largement de l’architecture antique, intègre de multiples cages d’escalier colossales, des colonnes, des pilastres et des sculptures. En effet, l’esthétique a été privilégiée par rapport à l’utilitaire. En fait, la structure est si mal conçue qu’elle ne peut plus contenir tous les services. Il n’en demeure pas moins que c’est un endroit charmant à visiter.

Le Palais Royal est une résidence royale.

Le Palais royal de Bruxelles, situé au sud du parc de Bruxelles, est l’une des structures les plus célèbres de Belgique. Le Palais royal de Belgique

Le Palais du Cinquantenaire

Le Parc de Bruxelles et le Palais du Cinquantenaire sont situés dans l’un des quartiers les plus récents de la ville. Découvrez ce qu’ils sont.

La cathédrale de Bruxelles

La cathédrale des Saints Michel et Gudule est l’une des structures les plus emblématiques de Bruxelles. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les secrets de la cathédrale.

La basilique du Sacré-Cœur.

La basilique du Sacré-Cœur de Bruxelles est un chef-d’œuvre de l’architecture du XXe siècle et la cinquième plus grande église du monde. Découvrez ce qu’elle est.

Notre-Dame du Sablon

Notre-Dame du Sablon, dans la partie haute de Bruxelles, est l’une des plus belles églises gothiques de Belgique. Découvrez ce que c’est.

L’hôtel de ville de Bruxelles

Victor Hugo a décrit le splendide Hôtel de Ville comme « une brillante fantaisie de poète tombée du crâne d’un architecte ». Le bâtiment peut être visité car, outre sa majestueuse architecture gothique, il abrite des tapisseries et des objets d’art liés au passé de Bruxelles. Il peut être vu de loin en raison de la hauteur de sa tour, qui dépasse les 90 mètres. Cela en fait un lieu de rassemblement pratique pour éviter de se perdre dans les vieilles rues sinueuses du quartier central de l’Ilot sacré.

À Bruxelles, l’hôtel de ville est une attraction incontournable. C’est l’un des bâtiments les plus attrayants de Belgique en raison de sa façade flamboyante, de son superbe intérieur et de son ornementation sculptée. Il s’agit d’une merveille architecturale gothique de la fin du Moyen Âge, particulièrement intimidante en raison de sa taille. Admirez la tour de pierre ajourée de 96 mètres de haut. Elle a été érigée en deux parties, entre 1402 et 1444, comme en témoigne sa façade asymétrique. Au cours de la visite, vous découvrirez son architecture et ses nombreuses sculptures, qui sont surmontées au sommet de la flèche par le saint patron de Bruxelles, l’archange saint Michel.

Le Manneken Pis

Le Manneken Pis, également connu sous le nom de « Petit Julien », est un emblème mondialement connu de Bruxelles qui étonne tous ceux qui le voient pour la première fois en raison de sa petite taille.

La célébrité de cette amusante effigie de bronze de 50 cm est inversement proportionnelle à sa taille.

Le Petit Julien porte des vêtements variés selon les occasions ou en hommage à d’autres vocations.

Une dévotion pour les Bruxellois, qui ont amassé une garde-robe présidentielle. Des centaines de ses costumes sont visibles à la Maison du Roi, l’un des musées de la ville de Bruxelles.

L’Atomium

L’Atomium a rouvert ses portes au public en 2006 après une rénovation complète. Cette structure bizarre, comme le Manneken-Pis, est devenue une icône de la ville de Bruxelles. Elle est représentée par la maille élémentaire du cristal de fer grossie 165 milliards de fois et a été conçue et réalisée pour l’exposition universelle de 1958 à Bruxelles. Ses neuf sphères sont également un clin d’œil aux neuf provinces que comptait le pays à l’époque (il y en a désormais dix, depuis la scission du Brabant).

La visite de Bruxelles est l’occasion idéale pour en savoir plus sur l’Atomium. Il s’agit d’un monument qui représente les mailles habituelles du cristal de fer sur une taille étonnante, ayant été magnifié 165 milliards de fois par les architectes André et Jean Polak et construit par l’ingénieur André Waterkeyn pour l’Exposition universelle de 1958. En vérité, les neuf sphères représentées dans ce monument font référence aux neuf provinces belges de l’époque. Toutefois, les concepteurs affirment qu’il ne s’agit que d’une coïncidence. Le monument est si important en Belgique qu’en avril 2006, le gouvernement a créé une pièce de deux euros portant l’inscription Atomium. Il est essentiel de noter que le monument mesure 102 mètres de haut et pèse 2400 tonnes pour ceux qui s’intéressent aux statistiques. Chaque sphère pèse 250 tonnes et a un diamètre de 18 mètres. Il est entièrement en acier, initialement en aluminium, pour représenter un style avant-gardiste qui souligne l’importance du dossier atomique à l’époque. C’est un véritable emblème de Bruxelles. C’est un cadeau fantastique que de pouvoir contempler aujourd’hui ce chef-d’œuvre du vingtième siècle. Il n’a jamais été conçu pour durer plus de six mois après sa construction.

Le palais Charles Quint

Les premières traces de l’existence du château du Coudenberg remontent au Moyen Âge, plus précisément entre le IXe et le XIIe siècle. En 1515, Charles de Habsbourg, le futur empereur Charles V, envisage de nouvelles infrastructures qui sont toujours en place aujourd’hui, notamment :

Devant le palais se trouve la place des Bailles.

Galeries et nouvelles salles de style Renaissance

Le légendaire « trésor de l’Ordre de la Toison d’Or » était conservé dans cette grande chapelle (conçue dans un style gothique tardif).

Les caves de l’ancien château des ducs de Brabant (XIIe – XIVe siècles)

Les cuisines de l’énorme salle d’apparat Aula Magna (15e siècle)

Les fondations de la chapelle (16e siècle)

Sans oublier les passages souterrains de la Place Royale.

Malgré son manque de notoriété par rapport aux autres palais royaux de Bruxelles et de ses environs, celui-ci vaut vraiment le détour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.