Top 7 des cinémas à Bruxelles

Malgré ses difficultés financières ces dernières années, notamment depuis le passage coûteux à la projection numérique, Bruxelles possède néanmoins une scène cinématographique indépendante et artistique florissante. Voici une liste de salles de cinéma à Bruxelles qui présentent le meilleur du cinéma international.

Cinema Nova

Le Cinema Nova est en tête de liste lorsqu’il s’agit d’espaces insolites. Il a été créé il y a environ 20 ans, selon son manifeste – oui, ils en ont un – pour rechercher et proposer diverses alternatives à un monde de plus en plus commercialisé. Dans ce contexte, le cinéma est considéré dans son sens le plus large comme un moyen d’engager un public dans des arguments souvent négligés. Fidèle à sa mission, ce cinéma à but non lucratif est principalement géré par des bénévoles qui se consacrent à la projection de films indépendants à faible potentiel commercial qui pourraient autrement être négligés par les réseaux de distribution traditionnels. La programmation est organisée en thèmes mensuels, qui attirent chacun un grand nombre de visiteurs.

Galeries de cinéma

Les Galeries de cinéma (2012) sont le tout dernier cinéma indépendant de Bruxelles, installé dans la même structure architecturale que le tristement regretté cinéma Arenberg (1932). Le cinéma dispose désormais de salles rénovées et de nouveaux projecteurs numériques, qui diffusent les derniers films d’art et d’essai sur deux écrans chaque jour. Le cinéma accueille de temps en temps une rétrospective – celle sur l’œuvre de David Lynch en 2014 a été particulièrement réussie – qui se déroule en parallèle avec des expositions pluridisciplinaires logées dans un espace aménagé sous les salles de projection.

Cinematek

La programmation du Cinematek s’apparente à un festival de cinéma à l’année au Cinematek, la cinémathèque royale officielle de Belgique. Elle est accessible par une entrée latérale du centre artistique BOZAR et abrite deux salles de projection, dont l’une ne peut accueillir plus de 27 personnes et présente un éventail diversifié de titres tirés d’une bibliothèque de plus de 70 000 titres. L’institution publie tous les trois mois un calendrier de projections relativement long, organisé par thèmes ou par certains acteurs et réalisateurs. Les projections silencieuses sont accompagnées de musique de piano en direct, et les tickets ne coûtent que 4 euros – ce qui en fait le cinéma le moins cher de Bruxelles.

Actor’s Studio

Il faut un effort considérable pour se rendre à l’Actor’s Studio. Les ruelles étroites qui entourent la rue de Bouchers sont bondées de touristes, et les employés des restaurants de fruits de mer ne manquent pas une occasion de vous inciter à prendre une table. L’entrée, qui est partagée avec l’hôtel Floris Arlequin, n’est pas non plus remarquable. Cependant, une fois à l’intérieur, ce charmant cinéma à deux salles offre une petite variété, bien qu’éclectique, de titres allant des films hollywoodiens bien accueillis aux films d’art et d’essai étrangers.

Cinéma Vendôme

Le cinéma Vendôme a ouvert ses portes en 1952 en tant que cinéma à écran unique. Depuis lors, il n’a cessé d’offrir au public une programmation parmi les plus stimulantes de la ville. Le cinéma dispose aujourd’hui de cinq salles et d’une capacité totale d’environ 900 sièges, grâce à une série d’extensions périodiques qui en ont fait le premier multiplex de Bruxelles. Il projette un programme varié tout au long de l’année, en mettant l’accent sur les films d’auteur et les films d’art et d’essai, et accueille également un certain nombre de festivals de cinéma.

Cinéma Aventure

Le Cinéma Aventure, situé dans le secteur de la Bourse de la ville et niché dans le labyrinthe du centre commercial des Galeries du Centre, possède les sièges les plus confortables et le décor le plus riche de tous les cinémas de Bruxelles. Une variété de titres internationaux d’art et d’essai, de documentaires et de films plus grand public qui se sont frayés un chemin hors des grands multiplexes sont projetés dans deux salles de projection – une petite bleue et une plus grande rouge – toutes deux capables de présenter des films en 3D. L’Arsène 50 propose une série de séances en pré-réservation, avec une réduction importante sur le prix du billet plein tarif.

Kinograph

Le Kinograph, premier cinéma pop-up de Bruxelles, a trouvé refuge dans l’une des plus grandes initiatives du moment : le See U. Ce cinéma pas comme les autres est né d’une initiative citoyenne envisagée par le collectif CinéCité et installée dans l’ancien auditorium de l’Ecole Royale de Gendarmerie. Ce cinéma communautaire, volontairement excentré et proche du quartier étudiant et de ses habitants, est soutenu par un petit groupe d’amis dévoués.

Vous pouvez regarder les nouvelles sorties, les films cultes et les mini-festivals en vous asseyant sur les anciens sièges en velours bleu. Le cycle « Genre et cinéma » est à ne pas manquer.

Le Stockel

Sa façade azur, à deux pas de la place Dumont, sur la commune de Woluwe Saint-Pierre, est un véritable petit coin de ciel bleu. Ce modeste théâtre traditionnel, avec son écran unique, sert les meilleurs et « laisse les moins bons aux multiplexes », comme il aime à le faire remarquer. Le Stockel a été rénové en 2020 et conserve une ambiance années 50 tout en se modernisant. Ce cinéma de quartier a retrouvé son éclat de jeunesse grâce à une nouvelle entrée, de nouveaux sièges, et un design revu et corrigé ! Pour ne rien gâcher, il est l’un des moins chers de la capitale, avec des séances à partir de 7 euros et une programmation pointue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.